Image
Joubrel-Mathieu

Qui êtes-vous ?
Je m’appelle Mathieu, je suis français et je suis diplômé du MSc Data Sscience for Business en partenariat avec HEC.
Avant de suivre ce MSc&T, j’ai intégré une classe préparatoire puis l’Ecole Polytechnique pour faire des mathématiques appliquées et de l’informatique. L’objectif était de me diriger vers l’intelligence artificielle.
Lorsque j’ai appris l’existence de ce diplôme, j’ai tout de suite été attiré par la dimension appliquée de la formation : une année théorique et une année de mise en pratique.
Aujourd’hui, j’ai fondé ma propre société d’analyse de données environnementales et sociales à destination des professionnels de la finance : Valuecometrics.

Pourquoi avoir choisi de poursuivre vos études au sein de l’Ecole Polytechnique ?
La réputation et les classements de l’Ecole Polytechnique a évidemment joué un rôle dans ma décision après la prépa. Au-delà d’être l’une des meilleures écoles d’ingénieur en France, il y a une dimension humaine, militaire et sportive très différenciante qui m’attirait beaucoup.
J’avais déjà en tête de monter mon entreprise lorsque je recherchais un Master. Je cherchais donc une formation dans le domaine de la data science et de l’intelligence artificielle avec des applications concrètes plutôt que de la théorie avancée.

Quel est votre rôle aujourd’hui ?
Je suis co-fondateur et CTO de Valuecometrics.
Mon le but est de permettre à nos clients (des fonds d’investissement, des banques ou des investisseurs professionnels) d’améliorer leurs analyses ESG (Environnementales, Sociales et de Gouvernance) sur les entreprises dans lesquelles ils souhaitent investir.
Au quotidien, je mêle des tâches techniques (produit, développement du logiciel ou analyse) et commerciales (développement de l’activité de la société).

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?
Je me suis lancé dans l’entreprenariat car j’avais envie d’avoir un métier avec un réel impact positif.
Après avoir effectué un stage chez Amazon où je faisais de la modélisation d’émissions carbone, je cherchais à avoir une vision plus systémique des problématiques de transition qui nous attendent. Il me semblait important d’étudier les synergies des enjeux environnementaux et sociaux plutôt que de me concentrer simplement sur le climat.
Au-delà de cela, je suis fasciné par la capacité de la Data Science à s’adapter et à aborder des problèmes dans n’importe quel domaine.


Qu’est-ce que ce diplôme vous a apporté ?
Le fait d’avoir fait des études au sein de l’Ecole Polytechnique et HEC met en confiance la majorité de mes interlocuteurs et amène une certaine légitimité.
A côté de cela, j’ai pu avoir accès à un double réseau professionnel très important.
En termes de compétences, j’ai beaucoup appris sur la théorie en cours de science de données et statistiques, mais aussi à organiser, vulgariser et faire des liens entre l’expertise métier et les données récoltées.

Quelles sont vos ambitions pour le futur ?
Je me vois encore dans mon entreprise. Entreprendre me plait beaucoup même si c’est une voie exigeante. Développer mon propre projet, avoir un impact positif sur la société et progresser dans un domaine passionnant me tient à cœur. Et pour être honnête, je ne pense pas pouvoir en faire le tour de sitôt !

Avez-vous une anecdote à nous partager ?
J’ai failli ne pas me lancer plusieurs fois, pour plusieurs raisons, notamment le fait que j’ai dû changer 2 fois d’équipe et que je me suis retrouvé seul à plusieurs reprises. Les hauts et les bas font partie de l’aventure entrepreneuriale et il n’est jamais simple de former la bonne équipe !
En tout cas, il est important de ne pas s’arrêter sur un échec et de continuer d’avancer.

Comment décririez-vous cette formation en 3 mots ?
1.    Équilibre
2.    Diversité
3.    Camaraderie

Avez-vous des conseils pour des futurs étudiants ?
Osez, prenez des risques et cherchez votre voie, celle qui vous passionne. A la sortie de vos études et même pendant, vous serez très sollicités par de grandes entreprises. N’oubliez pas qu’il existe d’autres voies et que c’est le moment ou jamais de tenter autre chose !