Il s’agit d’un programme unique basé sur l’approche mathématique de l'économie.

Yukio Koriyama | Conseiller pédagogique, Département d’Économie
Image
Bachelor students in grand hall

Tronc commun

Pour leur deuxième et troisième année, les étudiants ont le choix entre trois doubles spécialisations. La double spécialisation en Mathématiques et économie offre une approche mathématique de l'économie.

Cette approche repose sur la construction, l’analyse et l’interprétation de modèles abstraits ainsi que sur la confrontation entre les prédictions théoriques et la réalité empirique des données issues du terrain ou d’expériences en laboratoire. Cette spécialisation requiert de la part des étudiants un esprit scientifique, un bon niveau en mathématiques et une certaine capacité d’abstraction.

En première année, les étudiants suivent un cours d'introduction à l'Économie. Les professeurs enseignent les concepts de base et expliquent comment utiliser la logique en science économique.


Deuxième et troisième années

En deuxième année, les cours sont plus orientés vers les définitions économiques axées sur les mathématiques. Les langages mathématiques sont utilisés pour redéfinir avec précision les concepts expliqués lors de la première année. Les étudiants suivent des cours de microéconomie, de macroéconomie, d’économétrie et de finance.

  • La microéconomie porte sur l’analyse des comportements individuels des ménages et des entreprises, sur les interactions stratégiques qui en résultent, et sur l’équilibre des marchés.
  • La macroéconomie étudie l’économie dans son ensemble afin de comprendre la croissance économique de long terme et les fluctuations de court terme, ainsi que le fonctionnement des politiques monétaires et budgétaires.
  • L’économétrie combine les méthodes statistiques et les modèles théoriques afin de quantifier les phénomènes du monde réel.
  • La finance analyse les problématiques d’investissement dans des environnements risqués.

En deuxième année, les étudiants participent également à des ateliers d’économie afin de comprendre la pensée économique et d'analyser les applications réelles des concepts étudiés.

La troisième année propose des cours plus avancés portant sur des sujets spécifiques comme la théorie du jeu, le commerce international, l’organisation industrielle, les politiques publiques, l'économie du travail, la pauvreté et le développement. Les étudiants suivent également des cours liés à l'économie plus classiques : droit, histoire, sociologie, anthropologie, etc. En troisième année, les étudiants doivent rédiger une Bachelor Thesis, qui prend la forme d'un projet de recherche.
 

Image
Bachelors banner

Image
Bachelor students 7

Mineure optionnelle

Les étudiants suivant cette spécialisation ont la possibilité d'étudier, s'ils le souhaitent, une mineure en mathématiques computationnelles.